Actualités

Les boues générées par la station d’épuration ne peuvent plus être épandues directement dans les champs.

Aidez-nous à lui trouver un nom sympathique, vivant, qui ne soit pas le nom d’une personne, et qui pourrait être le reflet des activités qui vont s’y dérouler. 

Michèle Moutte, Maire, et ses adjoints ont commencé à prendre connaissance des dossiers en cours et à traiter les affaires courantes.

Suite au deuxième tour des élections municipales et à la réunion du conseil municipal du 3 juillet 2020, le conseil municipal est organisé comme suit :

Michèle Moutte, Maire
Philippe Logeay, premier adjoint
Julien Lopez, deuxième adjoint
Eric Robin, troisième adjoint
José Gutierrez, quatrième adjoint

Conseillers municipaux : 

 

INSTALLATION DU NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL.

 

Vendredi 3 juillet 2020 à 20h se tiendra ce Conseil Municipal à la médiathèque (au-dessus du gymnase)

 

Attention : nombre de places limitées.

 

 

Par exercice du droit de préemption la commune de Banon a acquis les deux immeubles de M. Gilbert USSEGLIO par arrêté du 13 mai 2013.

 

Les acquéreurs évincés vont mettre en justice la commune et par deux arrêts du 25 janvier 2016 la cour administrative d’appel de Marseille va confirmer l’annulation du droit de préemption.

 

La commune de Banon va alors proposer de rétrocéder ces biens aux acquéreurs évincés.

 

Les acquéreurs évincés vont refuser les prix de vente proposés par la commune qui incluaient les travaux d’amélioration en plus des prix d’achat initiaux.

 

Après des négociations infructueuses, la commune a saisi le juge de l’expropriation le 7 novembre 2018 pour qu’il fixe les prix de cessions des biens aux acquéreurs évincés.

 

Par jugement du 13 février 2020, qui vient juste de nous parvenir, le juge donne raison à la commune en fixant le prix de cession des deux immeubles au prix d’achat par la commune plus le montant des travaux d’amélioration.

 

Voilà aujourd’hui où nous en sommes de cette longue procédure…

 

 

Reprise du culte catholique public à Banon ce dimanche 31 mai à 10h30, pour la Pentecôte.

 

Soyez toutes et tous bienvenus ! 

 

Masque et gel impératifs pour entrer dans l'église, en respectant les consignes sanitaires.

 

 

Mardi 2 juin l’école de Banon rouvre. Les enseignants accueilleront chacun, à tour de rôle, un groupe d’élèves et un enseignant doit prendre en charge les enfants de soignants. Ce qui veut dire que les enfants n’auront qu’une journée de classe par semaine, sauf les enfants de soignants qui doivent être accueillis tous les jours (voir questionnement plus loin). Quand les enseignants ne seront pas dans l’école, ils devront assurer le distanciel (école à la maison).

Pour pouvoir accueillir plus d’enfants, et notamment les enfants dont les parents travaillent et qui n’ont pas de mode de garde, la commune continuera le fonctionnement d’une garderie municipale dans les locaux de l’école.

A partir du 2 juin :

-          La garderie du matin est rouverte (8h-8h50)

-          La garderie du soir pour les maternelles est rouverte (16h30-18h)

-          La cantine est rouverte (12h-13h20)

-          La garderie municipale continue (9h-12h et 13h30-16h30)

A noter aussi qu’à partir du 2 juin le CLSH rouvre les soirs pour le périscolaire et le mercredi toute la journée.

Les protocoles sanitaires ont été écrits.(voir ci-joint)

Questionnement :

Au moment de la reprise de l’école, les enfants de soignants seront toujours accueillis à temps plein, ce dont je me félicite.

Mais ces enfants vont former un groupe à part dans l’école.

Ils ne pourront pas voir, croiser, discuter et travailler avec leurs camarades de classes…

Ils ne pourront même pas partager le même temps de récréation…

Je ne comprends pas cette décision de l’Éducation Nationale, c’est contraire aux valeurs que défendent les enseignants.

Sur l’école de Banon, un enseignant va être mobilisé chaque jour pour garder 2 à 4 enfants de soignants. S’il était permis que ces enfants soient avec leurs camarades de classe, l’enseignant pourrait alors accueillir au moins 8 enfants de plus dans ce groupe…

Je ne remets pas en cause le fait d’accueillir les enfants de soignants tous les jours, mais la ségrégation qu’on leur fait subir.

WAGNER Philippe, Maire de Banon.

Le Préfet des Alpes de Haute Provence vient de publier un plan de déconfinement local.

Vous le trouverez ci-joint.

Pour plus de compréhension, vous trouverez ci-joint l'arrêté du Maire relatif à la non-réouverture générale de l'école communale.

Dans le contexte que nous vivons, la commémoration du 8 mai ne sera pas ouverte au public.

A 11 h, la représentante des Anciens Combattants et le Maire déposeront une gerbe au monument aux morts.

A 11 h 03, les cloches sonneront pendant 5 minutes, vous invitant à vous mettre à vos fenêtres et balcons pour vous recueillir en mémoire des soldats morts pour la France.

Depuis plusieurs semaines, j’ai consulté les familles, les élus, le personnel, les enseignants pour déterminer le moment de la réouverture de l’école.

La décision n’a pas été facile à prendre, entre les craintes de beaucoup de familles et le besoin de garde d’autres parents, mais aussi par les contraintes du protocole de l’Education Nationale dont nous n’avons eu connaissance qu’hier.

Ce qui a été décisif est la protection de la santé des enfants et du personnel.

J’ai donc décidé que l’école rouvrirai le 2 juin 2020.

D’ici au 2 juin nous aurons une première idée des résultats du déconfinement et nous pourrons mieux préparer l’accueil des enfants avec le personnel communal et les enseignants.

Si des parents ont une impossibilité de faire garder leurs enfants en mai parce qu’ils doivent reprendre le travail, je leur demande de me contacter pour étudier avec eux des solutions.

Le retour à l’école des enfants est toujours basé sur le volontariat des familles.

WAGNER Philippe, Maire de Banon.

Rechercher

Agenda

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !