Actualités

15 Mai 2016
banon.culture

b.c - Concert - Jarava

Date : le 15 mai 2016

Horaires : 21h

Lieu : L'Église Haute

 

Jarava

Musiques du Monde

-------

Diana Barzeva, chant

Jean-Marc Gibert, guitare, bouzouki

Nicola Marinoni, percussions, flûtes, bruitages

--------------

Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions)

--------------

Jarava*, c'est d'abord l'envie commune de revisiter le patrimoine musical particulièrement riche et varié de l'Europe de l'Est, alliant des rythmes impairs trépidants, des polyphonies envoûtantes et des mélodies sublimes… 

C'est aussi un projet délibérément neuf, proposant des arrangements originaux permettant une grande liberté dans l'interprétation, l’introduction d’improvisations vocales et instrumentales s'inspirant occasionnellement du blues, du rock ou du jazz, de sons parfois inattendus d'instruments traditionnels (bouzouki grec, guitare manouche) ou modernes (guitare électrique), voire insolites (flûte à coulisse, kazoo, glockenspiel). C'est enfin le fruit de la rencontre entre une chanteuse bulgare, un guitariste marseillais et un percussionniste franco-italien, avec le désir commun de partager l’expérience musicale qui en est née.

* Le titre Jarava (Джарава), la braise, est inspiré de la danse sur la braise (nestinarski tants), l’un des plus anciens rites des Balkans, toujours en pratique.

 

-------

Chants bulgares, roumains, serbes, turcs, grecs, tziganes… Diana aime voyager de langue en langue à travers les sonorités de chacune des contrées visitées. Elle explore la voix dans des registres variés, cherche le contraste et s’amuse à jouer avec les sons. Nicola l’accompagne avec brio et originalité usant de bruitages, d’objets sonores et de son ensemble de percussions : tapan, cajon, darbouka… Jean-Marc, harmonise l'ensemble avec ses guitares aux accents tziganes ou blues et son bouzouki à la nostalgie rébétique.

--------------

Diana BARZEVA

Née en Bulgarie, Diana s’imprègne des rythmes et sonorités des Balkans. Sensible aux arts, dès ses 13 ans elle se passionne pour le théâtre et explore la comédie et le chant. Elle s’envole pour la France a 18 ans et poursuit sa formation théâtrale à la Faculté d’Aix-en-Provence, puis au Conservatoire d’Art Dramatique de Marseille. 

Guidée par son désir de pratiquer le chant, elle rencontre, en 2007, le groupe vocal « Mari Momé » où les voix s’adressent à ses origines… Elle intègre le groupe en tant que chanteuse soprano et navigue dans le répertoire des polyphonies bulgares. Elle perfectionne le chant traditionnel dans des stages réguliers avec Magdalena Nikolova et redécouvre sa passion pour les chants tziganes lors d’un stage en Roumanie en 2009.

La rencontre de « Mari Momé » avec le « Clair de LuneTrio » donne naissance au groupe « Nova Zora » (Nouvelle Aurore) où voix et instruments partagent l’amour pour les musiques tziganes de Hongrie et de Roumanie.

Diana continue d’explorer diverses techniques vocales à travers cours particuliers et diverses formations vocales. Sa démarche artistique est caractérisée par le métissage des cultures. Elle est la fondatrice de « Jarava », trio dans lequel la musique des Balkans vient à la rencontre d’autres univers musicaux.

-------

Jean-Marc GIBERT

Il se fait un chemin dans différentes formations pop/jazz avant de se tourner vers les musiques traditionnelles en participant d'abord au groupe « Haydé » de 2003 à 2009 (répertoire des Balkans à la Méditerranée, de nombreux concerts en France et une tournée en Tunisie). Puis il crée sa propre formation « Gadjérom » orientée musique tzigane (concerts en France de 2009 à 2013). Parallèlement, il participe au groupe "Parlez-moi d'amour" (chanson française, répertoire des Sœurs Étienne, nombreux spectacles de 2009 à aujourd’hui). Après avoir perfectionné son jeu sur le bouzouki grec (stages en Grèce avec Iannis Vlachos en 2011 et 2014), il intervient dans le projet "Fadorebetiko" de Kalliroi Raouzeou (musique grecque rebetiko et fado, nombreux concerts en France et à Athènes de 2013 à aujourd'hui). Enfin il crée une nouvelle formation avec Diana Barzeva, « Jarava » qui revisite la musique des Balkans par l’apport d’arrangements contemporains.

-------

Nicola MARINONI

Débuts dans le rock, cours de lutherie (violon) au Conservatoire de Parme, Chœur Luca Marenzio (madrigaux) avec Luigi Quadranti, formation en percussions classiques à Milan avec Italo Savoia et au Conservatoire de la Suisse Italienne – où il a enseigné de 1987 à 1995 – avec Paul Glass, Mike Quinn… Nicola travaille les percussions moyen-orientales à l’A.M.R. de Genève avec Marc Loopuyt et l’improvisation au Conservatoire de Lucerne avec Pierre Favre, suit des stages avec Ruud Wiener et les Amsterdam Percussionists, Trilok Gurtu, Adama Drame, entre autres et des stages de chant avec Emmanuel Pesnot à Paris.

Son parcours est ponctué de multiples collaborations avec de nombreux(ses) artistes des musiques du monde dans une grande variété de styles issus de diverses cultures. Il a participé à des nombreux festivals d’importance. Comme musicien et artiste de cirque il a participé de 2007 à 2011 à la création à Montreal et à la tournée mondiale du spectacle « Nebbia » une coproduction entre Teatro Sunil (Suisse) et Cirque Éloize (Quebec) dirigée par Daniele Finzi Pasca : 450 spectacles dans 13 pays (Europe, Russie, États-Unis, Canada, Mexique, Colombie et Corée du Sud) ; spectacle diffusé intégralement sur plusieurs chaînes de télévision : « Arte » (France-Allemagne) comme émission spéciale de Noël 2009 et de Nouvel An 2010, ZDF Kultur (Allemagne), TSR (Suisse), etc. Il a travaillé pour et/ou avec des compositeurs, des chorégraphes, des compagnies de théâtre, des poètes et des peintres.

Actuellement et depuis novembre 2012, il tourne avec le spectacle de cadre aérien « La Vie Tendre et Cruelle des Animaux Sauvages » de la Cie Azeïn et depuis mai 2013 avec Keynoad, trio créé par la harpiste, chanteuse et compositrice Ameylia Saad Wu.

La revue « Percussions sans Frontières » lui a publié deux articles sur l’évolution des timbales entre baroque et classicisme sous les titres : « Notes sur les timbales baroques », n° 38 Janvier-Février 1995 et « Notes sur les timbales classiques », n° 39 Mars-Avril 1995.

Nombreux cours et stages dans le cadre de ses activités pédagogiques.

En savoir plus

--------------

l'événement facebook

l'album facebook

--------------

Proposé par banon.culture au sein de l'exposition « SILLAGES »

En savoir plus

-------

facebook / twitter

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 09 52 98 75 68

-------

Information - Réservation : OTI Pays de Banon : 04 92 72 19 40  / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / site du village

-------

Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence

-------

 

 

Lu 2396 fois
Plus dans cette catégorie :

Rechercher

Agenda

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !