Actualités

Du samedi 3 juin au mardi 27 juin 2017
Horaires : 10h30 - 19h tous les jours
Lieu : L'Église Haute
Vernissage : vendredi 9 juin, à partir de 18h

François Grignon, marqueterie d’art 
Christophe Nancey, sculpture sur bois 
Monique Tonet, image numérique.
--------------
Entrée libre - Gratuit
--------------

Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute

Marie Madeleine Martinet - voix et percussions
Damien Toumi - voix et percussions
Mario Leccia - voix et percussions
--------------
« Vent’Alentour » est un répertoire de chants polyphoniques en langue d’oc, créé par Tant Que Li Siam à partir de poèmes populaires mis en musique sur des compositions originales. Par la création de ce répertoire, l’idée est de remettre en lumières les textes d’auteurs tels que de Denis Cassan d’Avignon, Gilbert Jouvaud de Flassan, Louis Gerbaud de Bédoin et de faire découvrir ou redécouvrir au public un patrimoine littéraire occitan parfois oublié. 
Cependant pour ne pas être en rupture avec notre époque contemporaine, le trio travaille aussi à la valorisation des poètes occitans contemporains (Annette Cottin entre autres…)
Ce spectacle nous emmène à la rencontre d’un coin de pays entre ciel et terre. C’est une transhumance, un voyage où trois voix nomades se font l’écho de cette mémoire qui résonne aux flancs du géant de Provence, Le Mont Ventoux

Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute
Ethinic Jazz - Musique métissée

Sargam Marie dit Asse - guitare classique et électrique, oud, bouzouki, sitar
Stéphane Dumas - flûte, flûte bansurî, saxophones, clarinette

Vincent Bauza - contrebasse, soubassophone

Mathias Autexier - zarb, daf, derbouka, cajon, rek, udu
-------
banon.culture invite Bissap pour la sortie de son deuxième album « Rêves de papillon »
-------
Une musique intemporelle, bouillonnante, créative, un jazz dont le son s’inspire de l'histoire millénaire des traditions indiennes, perses et méditerranéennes. De riches textures instrumentales, un voyage sonore épicé à déguster et partager entre gourmets des musiques du monde.

Bissap est né en 2011 de la fusion des parcours individuels de quatre artistes multi-instrumentistes qui proposent un univers poétique, des compositions entre jazz et world, entre jubilation et méditation ; une musique qui met en valeur le silence… créant une atmosphère onirique où les timbres se frottent et se marient au long de mélodies ciselées qui voyagent entre le sous-continent indien et l'Afrique en passant par le Moyen-Orient, les Balkans et l'Europe occidentale… Bissap *
1er album « Chameaux » sorti en 2012.
* boisson à base de fleur d'hibiscus d'Afrique « hibiscus sabdariffa » très rafraîchissante, au goût légèrement acidulé et au doux parfum de fruit rouge.

http://www.meltimuz.com/bissap
https://www.facebook.com/bissap.orchestra

--------------
Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions).
--------------

Horaires : 10h30 - 19h tous les jours
Lieu : L'Église Haute
Vernissage : dimanche 30 avril, à partir de 18h
Démonstration d’impression d’estampes - 07 85 49 15 88

La fabrique de l’imaginaire
-------
Danièle Brochet, eau-forte 
Dominique Rose-Aimée Jouve, sculpture, installation 
Louise Latil, gravure
--------------
Entrée libre - Gratuit
--------------

Depuis le printemps 2006, L'Église Haute, à travers banon.culture, reçoit régulièrement expositions et spectacles vivants.

-------
En 2017 ses portes ouvrent du 29 avril au 15 octobre, tous les jours de 10h30 à 19h (à l'exception des jours de montage et de démontage des expositions) et en soirée pour les spectacles à 21h (sauf exception).
-------
Vous trouverez les annonces des manifestations en ligne
- sur le site de Banon

- sur la page Facebook banon.culture

- sur la page Twitter banon.culture

-------
Tarifs - Abonnement 2017 - Réservation
OTI du Pays de Banon - Place de la République
04 92 72 19 40 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour les horaires de l'OTI, voir ici
Entrée des expositions libre et gratuite.
-------
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

-------
Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence
-------
Albums photos

Date : Samedi 22 octobre
Horaires : 
21h
Lieu : L'Église Haute

Trio Babeloni
-------
Yvon Bayer & Éric Montbel, cornemuses
Nicola Marinoni, percussions
-------
La cornemuse, du Moyen-Âge au contemporain, mise en scène. Concert visuel, voyage musical intemporel, alchimie des images, des sons et du corps en mouvement autour de l’iconographie de l’instrument.
--------------
Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions).
--------------
La cornemuse
un monde sonore, un monde de folie, un univers multiforme, une représentation aux variantes énigmatiques, une variété d'instruments aux factures diverses… Instrument des bergers, des rois, des anges, des sirènes, des fous, des monstres, des diables, des bouffons ; témoin et acteur de scènes pastorales, de danses campagnardes, de scènes grotesques avec singes, lapins, ours, chèvres, de représentations religieuses, il peut être joué dans les cours, lors de banquets, de noces, de fêtes populaires, traditionnelles, religieuses ou païennes. Objet aux formes singulières et étranges, instrument polyphonique, aux timbres riches, stridents... Instrument de cris et de gémissements, alimenté par le souffle, celui de la vie.
« En somme cet instrument, la cornemuse, un peu étrange et biscornu, et par ses sons et par sa forme, participe dans une certaine mesure à la totalité des manifestations, diverses et contradictoires, de l’homme individuel et collectif. Ses connotations triviales, digestives et sexuelles, sont évidentes. Mais l’instrument est aussi porteur de sacré, du souffle divin, de la vie. Ce sac est simultanément panse, poumon et géniteur. Il est corps,esprit et procréation. » extrait de « La cornemuse, sens et histoire de ses désignations » de Pierre Bec édit. ISATIS
« Voici une citation que j'aime parce qu'elle comprend l'essentiel des caractéristiques singulières de l'instrument. La cornemuse est un monde ! J'y ai plongé il y a une quarantaine d'années et je constate que l'intérêt que je porte à l'instrument dans sa globalité, en tant qu'objet plastique et sonore ne fait que croître aux fil des ans. C'est que cet instrument ne se laisse pas cerner, contrôler, dompter si facilement… oui, la cornemuse est un monde et un monde vivant ! » Yvon Bayer
-------
Après « Quelques Morceaux en Formes de Poires », accomplissement du rêve de mélange de l'univers de quatre musiciens à celui de la cornemuse et au vu de l'intérêt manifesté par les spectateurs, Yvon Bayer a eu l'envie de proposer au public une plongée dans un « monde » de l'instrument, le sien, partagé avec un de ses maîtres en pratique, Éric Montbel.
« La cornemuse est pour moi l’instrument du plaisir et de l’intensité, à la fois vacarme et murmure, insolence et ironie. Comment ne pas aimer la cornemuse ? Comment ne pas aimer la joyeuse folie des hommes, leur incontrôlable goût pour l’humour savant ? La cornemuse c’est une fausse innocence, une plaisanterie de gentleman qui fait retour en conseil philosophique. Tant d’années de fréquentation de cet instrument de doux dingues, parfaitement international, qui relie l’Europe à l’Asie et à l’Afrique, le Limousin et l’Auvergne à l’Ecosse, l’Italie et l’Espagne, et la Belgique aussi… Mes recherches sur les cornemuses à miroirs, mes spectacles comme La Charmeuse de Serpents, Le Jardin des Mystères ou Vertigo m’ont conduit vers des créations très différentes, où la cornemuse est parfois dansante comme un reptile, sacrée comme une icône, enflammée comme un saxophone dément.
Voilà un instrument qui raccourcit les espaces du temps, du Moyen-Âge à nos jours, cornemuse inchangée ou presque, licencieuse, érotique ou carnavalesque, mystérieuse et séduisante. Aimez la cornemuse tant qu’il est temps ; dernière étape avant la routine ! » Éric Montbel
Le projet est d'emmener les auditeurs dans un monde sonore, les spectateurs dans un univers visuel, le public dans un spectacle avec le but qu'il s'y perde ou plus précisément qu'il accepte de se donner vierge à ce qu'il observera, ce qu'il découvrira de « cet instrument étrange et biscornu ». L'idée est de traverser le temps, les évènements, en proposant des figures qui porteront ces « manifestations, diverses et contradictoires, de l’homme individuel et collectif. » en utilisant le son, l'image, la danse, la lumière et le texte.
-------
De Bosch à Rubens en passant par Jan Steen, Maarten de Vos, Herri Met de Bles… beaucoup de peintres flamands ont peint des tableaux où la cornemuse est représentée dans des scènes aussi variées que des nativités, tentations de Saint-Antoine, kermesses, représentations de l'Enfer, allégories diverses, carnavals, scènes de noces…
Des textes dits en voix off viendront accompagner le voyage dans les peintures, soutenir les propos en les éclaircissant, nourrir l'imaginaire de chacun.
--------------

Date : Dimanche 16 octobre
Horaires : 
17h
Lieu : L'Église Haute

Finissage de l'exposition « Entre voir & silence »
avec le groupe vocal « Les Ateliers de Saint-Martin-de-Castillon » invité par les artistes pour la clôture de leur exposition
Chants polyphoniques de tradition orale de la Méditerranée au Caucase
Buffet apéritif offert
--------------

Date : Samedi 15 octobre 2016 
Horaires : 
21h
Lieu : L'Église Haute

Duo MusiqueS - Jean Cohen-Solal / Bernard Santacruz

Jean Cohen-Solal, flûtes & électronique
Bernard Santacruz, contrebasse

Le duo « MusiqueS » c’est la rencontre du flûtiste Jean Cohen-Solal et du contrebassiste Bernard Santacruz, musiciens au parcours singuliers et à la sensibilité épanouie. C’est d’abord leur amour pour l’improvisation et les musiques s’y rattachant qui les a réunis. Ils ont rapidement choisi de créer un répertoire composite en y rassemblant des univers musicaux considérés, à priori, comme incompatibles. Ils inventent un chemin rêvé au détour duquel nous pourrions rencontrer Jean Sébastien Bach, Eric Dolphy, Arnold Schoenberg… nous invitant aussi à traverser les mondes de l’électro-acoustique, du jazz, de la chanson et de la musique traditionnelle.
Une approche plurielle, simple, sincère, portée par la passion de la musique.
--------------
Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions).
--------------

Horaires : 14h15
Lieu : L'Église Haute

Conte
-------
Ludovic Souliman, conteur
« Au temps où les Poissons volaient »
--------------
Tarifs & Abonnement : plein tarif 10 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle, adhérents de l’association de Bouche à Oreilles, abonnements 8 € / de 6 à 12 ans 5 € 
--------------
Autrefois, la terre était le ciel et le ciel était la terre…
Autrefois les pères des pères de nos pères disaient histoire et nos grands-pères qui étaient des enfants leur répondaient Raconte
Histoire ! Raconte !
Autrefois, où, dans la nuit des temps pour sauver la vie naquirent les contes.
Autrefois, Pas la peine de travailler jusqu’au jour où une femme eu une énorme envie de manger un nuage de chocolat
Autrefois, les poules pondaient des oeufs de lune et Mr Hansa avala un loup qui avala un sanglier qui avala un serpent…
Autrefois, un petit garçon qui n’était pas un vrai petit garçon tremblait de peur que l’on découvre son secret…
Ils sont là et tant d’autres encore. Ils sont là, mes amis, mes frères, contes compagnons de vie avec qui je vais.
Ils sont là en folie de dire, en envie de vivre dans cet ailleurs, ce quelque part où le où était quand et le quand quoi et l’impossible possible.

--------------

Horaires : 17h30 
Lieu : L'Église Haute

Langues des délices, délices des langues
-------
Conférence poétique
 
« La langue est un nuage, un nuage de 100 000 mots que ma langue agite »

-------
Yvon BRICOUT, texte - écriture mêlée à celle des poètes
 
Sébastien LALISSE, claviers, compositions, interprétations et improvisations
--------------
Gratuit
--------------

Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute

Frédéric Bargeon Briet - contrebasse, composition
Pascal Charrier - guitare, composition
-------
Une musique de l’intime, une  densité sonore légère.  Dans le silence, les respirations et les résonances laissent toute leur place aux empreintes sonores,  aux traces laissées par les gestes.
--------------
Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions)
--------------
Pascal Charrier et Frédéric Bargeon Briet sont deux musiciens actifs sur la scène du Jazz Contemporain Français. Ils se sont rencontrés au sein du Nimbus Orchestra dirigé par Malik Mezzadri (Magic Malik) et Frédéric B.Briet en 2010. 
Tous deux mènent des recherches sur l’utilisation de matériaux harmoniques inspirés des compositeurs classiques du XXe siècle et des structures rythmiques issues du jazz contemporain. Il en résulte une musique pensée et exécutée avec une intention de partage, de simplicité dans le discours. Les thèmes des compositions s’inspirent des moments de la vie et des éléments de la nature. 
-------
Le projet de ce duo est de s’inscrire dans la tradition des duos guitare/contrebasse dans le jazz, de par l’aspect acoustique de la formation tout en utilisant des procédés d’écriture et modes de jeux contemporains. L’utilisation entre autres des modes à transposition limitée, des mesures asymétriques et composées, l’utilisation des sons non conventionnels des instruments (frottés, percussions...) ainsi que le travail sur les timbres inscrivent ce projet dans une démarche de recherche résolument actuelle. 
-------
Drôle d'oiseau - Le CD - Naï Nô Records - Naï Nô Production
--------------

Horaires : 10h30 - 19h tous les jours
Lieu : L'Église Haute

Entre voir & silence
-------
Claudine BORSOTTI, sculpture
Pierre GIROUX, peinture
Jean-François CHOLLEY, photographie
--------------
Suite à des événements indépendants de notre volonté, la programmation de fin de saison est modifiée.
Heureusement, pour reprendre les mots de Claudine Borsotti : 
« L'exposition se sent tellement bien dans l'Église Haute de Banon qu'elle a décidé d'y rester jusqu'au 16 octobre. »
Merci à cette généreuse exposition :), ainsi qu'à Claudine, Pierre et Jean-François.
--------------
Finissage de l'exposition le dimanche 16 octobre à 17h avec le groupe vocal « Les Ateliers de Saint-Martin-de-Castillon », invité par les artistes. »
--------------

Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute

Christian Brazier Quartet - « SepTièME VaGue »

Christian BRAZIER, contrebasse, composition
Perrine MANSUY, piano
Christophe LELOIL, trompette
Dylan KENT, batterie
-------
Jazz
-------
« Rejet des artifices, refus de l’héroïsation, sens du dialogue, voire du débat, récits elliptiques dans les thèmes, swing des plus naturels, un très beau disque de jazz où l’individuel et le collectif se fondent dans les notes bleues. » (D’après Laurent Dussutour - Citizen Jazz)
--------------
Tarifs & Abonnement : 12 € / réduit (sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois) : 12 à 18 ans, étudiants, chômeurs, minima sociaux, intermittents du spectacle 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions).
--------------
Après avoir rendu hommage avec succès au célèbre navigateur et écrivain Bernard Moitessier avec son précédent disque “Circumnavigation“, le contrebassiste et compositeur Christian Brazier publie son septième album personnel “Septième Vague”.
Avec le jeu incisif et brillant de Christophe Leloil, l’univers lyrique et mélodique de Perrine Mansuy, les rythmes polymorphes et l’éclectisme anglo-saxon de Dylan Kent, orchestrées de mains de maître sur sa contrebasse, les nouvelles compositions de Christian Brazier prennent tout leur essor.
L’esprit de la nouvelle vague, où un vent de liberté et de nouveauté soufflait sur la création, est la source d’inspiration principale de ces nouvelles compositions. Et comme à chaque fois, c’est aussi l’évocation de la mer, lieu des grands espaces, qui sert de fil conducteur onirique à l’ensemble du projet. 
D’après les scientifiques, dans le cycle des vagues, la 7e est la plus forte, la plus belle, la plus libre…
--------------
Proposé par banon.culture
-------
Facebook / Twitter
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 09 52 98 75 68
-------
Information : OTI Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www.village-banon.fr
-------
Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence
-------

Rechercher

Agenda

Comment trouvez-vous notre nouveau site internet ?

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !