Actualités

19 Avr 2018
banon.culture

b.c - Concert - Marion Rampal - Main Blue

Samedi 19 mai
Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute
———
Marion Rampal, voix
Pierre-François Blanchard, claviers, voix
Jean-Luc Di Fraya, batterie, voix
———————
Tarifs : 12 € / réduit 6 € / moins de 12 ans gratuit / abonnement 8 € (voir conditions – OTI Haute-Provence Pays de Banon – 04 92 72 19 40)
———————
Main Blue
———
Sous le ciel d’une New Orleans réinventée, Marion Rampal a façonné des chansons fulgurantes et simples. Amours trahis, soulèvements, tempêtes, la matière de Main Blue est le bleu profond, celui qui baigne les bayous et qui imprègne toutes les musiques du Delta du Mississippi.
———————
Let the Wind Blow — extrait de l'album Main Blue
https://www.youtube.com/watch?v=js-QeopWpIE
———————


Marion Rampal, la songwriter, c’est un amour indéfectible pour Jim Morrison, Patti Smith, Joni Mitchell, et des carnets de chansons — en Anglais — remplis depuis l’adolescence. Ce sont de premières aventures Rock et Folk puis la rencontre avec le Jazz et la grande tradition Noire Américaine aux côtés de Raphaël Imbert et d’Archie Shepp. En 2009, elle surprend déjà avec un premier album Own Virago.
Lors d’un voyage buissonnier aux États-Unis, au gré des mémoires qu’il ravivait, elle a composé les mélopées singulières de Main Blue. Sur les terres humides de Louisiane elle s’est créé une langue nouvelle, inspirée par le français des créoles et des cajuns, ce grand creuset d’images et de sons où le blues a rencontré des couplets bretons, des chants amérindiens et des airs d’accordéon. Marion Rampal engendre dans sa musique des créolisations qui lui sont propres, des ailleurs possibles, et sa « langue des cœurs coulés » les enveloppe autour de nous.
Son chant se déploie dans un va-et-vient vivace et libertaire entre mémoire et invention, mélodies entêtantes et improvisation, émotions contenues et déchaînements dionysiaques. Un bouleversement est à peine marqué par une fêlure du timbre et, tout à coup, la voix explose dans un déferlement Soul. La fée batteuse Anne Paceo et le Rhodes-Chief Pierre-François Blanchard attisent ce feu d’un groove puissant, lové au fond du temps.
Ils nous entraînent dans un voyage imaginaire depuis l’Afrique mandingue de Savage jusqu’aux rives rêvées du Mississippi. On y croise une sirène et des capitaines, et aussi le « Maharadjah du Bayou » James Booker, virtuose sur pianos déglingués, empereur de la Soul bastringue-baroque. Marion Rampal invoque les esprits : cache-cache spirite avec la chanteuse cajun Alma Barthélemy, clin d'oeil spatial à Blind Willie Johnson…
Main Blue célèbre le Blues comme art d’incarner l’émotion. C’est un carrefour d’influence où les chansons, les rythmes et les langues traversent les mers et descendent les rivières.
———
« C’est la voix (révélation !) de Marion Rampal, qui ouvre de ces nouveaux horizons dont on rêve dans le jazz vocal. C’est cette voix si personnelle qui, sur tous les registres fait vivre toutes les émotions avec un naturel désarmant. C’est la pureté et la douceur du timbre » Jean-Marc Gelin - Les dnj
« Ses textes contiennent des rêves, des élévations poétiques et célestes, une félinité caressante qui poussent à la contemplation mais aussi de l’espièglerie. Marion Rampal dessine une frontière incertaine entre rêverie et douce folie. » Citizenjazz
———————
Marion et Main in Blue
https://www.youtube.com/watch?list=PL5qp3t801Mh923DRfUMJ1W5tnV1H0V0C-&v=sIorOkrRm9Q
———————
Marion Rampal
Chanteuse, songwriter
———
Marion Rampal tisse un lien entre mémoire et invention, mot et mélodie, musiques populaires afro-américaines et racines classiques occidentales.
———
Née en 1980 à Marseille, elle étudie la musique et le chant au gré des rencontres et des cadeaux fantaisistes de l'existence : une maman qui invente des berceuses façon Michel Legrand, un grand-père pianiste qui joue tout Nat King Cole en Fa, quelques cours de flûte – mais rien à voir avec le flûtiste ! – de piano, une fabuleuse chorale de lycée qui fait le tour d’Europe… puis elle noircit dès l’adolescence des carnets de chansons — en Anglais – passionnée par Patti Smith, Jim Morrison, Jeff Buckley, Joni Mitchell et Leonard Cohen. Ses amours Rock & Folk la portent depuis 1998, au sein de Wesh Wesh, puis du duo We Used to Have a Band.
La rencontre avec Raphaël Imbert et sa Compagnie Nine Spirit marquera le début d'une collaboration riche. C'est sur son label qu'elle écrit et sort en 2009 : Own Virago. En 2011 elle est la voix et la plume de Vertigo Songs de Perrine Mansuy. En 2012 elle rejoint l'Attica Blues et le Quintet d'Archie Shepp. Ensuite elle enregistre Heavens puis Music Is My Home avec Raphael Imbert pour Jazz Village.
Depuis longtemps passionnée par une recherche poétique sur ce qu’elle nomme « les gestes du Blues », et inspirée par ses voyages en Louisiane et à New York, elle se lance dès 2013 dans l’écriture de Main Blue, aux côtés d’Anne Paceo et de Pierre-François Blanchard. L’album, composé en anglais et en français, sort en 2016 sur le label e-motive records.
Interprétant le Dido’s Lament de Purcell ou un lied de Schubert, Marion Rampal poursuit également une pioche buissonnière mais toujours exigeante dans le répertoire classique pour y trouver de nouveaux standards. La chanteuse prête sa voix aux grands airs du cabaret berlinois années 30 aux côtés du Quatuor Manfred dans le projet Bye Bye Berlin! Elle forme avec Pierre-François Blanchard un duo aux multiples cordes : LosT ArT sOng qui revisite de manière insolite et libertaire mélodies et lieder. Dans le même esprit, elle est régulièrement l’invitée du Salon Idéal fondé par Arièle Butaux.
Enfin, la songwriter prête avec plaisir ses mots aux voix et aux musiques des autres. C'est ainsi qu'elle signe des textes pour la chanteuse Virginie Teychené, pour Anne Paceo (dans Circles, interprêtés par Leila Martial) ou Raphaël Imbert (dans Music is my Home, interprêtés par Leyla McCalla, Alabama Slim et Big Ron Hunter).
http://www.marionrampal.com
https://www.facebook.com/pagemarionrampal
———————
Pierre-François Blanchard
Pianiste et Compositeur.
——— 
Né en 1981 à Nantes, il étudie pendant dix ans le piano classique, avant de se diriger vers le jazz et les musiques improvisées qui l'attirent depuis son plus jeune âge.  
C'est en tant que jazzman qu'il démarre sa vie professionnelle, jouant dans les festivals et sur les scènes de la région Ouest avec ses formations (La Belle Vie Trio, Lazuli Quartet…). En même temps, il se forme au CNR de Saint-Nazaire et obtient le DEM, puis le D.E de Jazz. 
En 2004, Il est sollicité pour composer et diriger la musique de « Marat-Sade » et « Dom Juan » au sein de la Cie du Théâtre Icare, de Cristophe Rouxel. 
Il développe à cette occasion un amour pour la musique de théâtre qui ne se démentira pas : il compose la musique d’Octavie avec la Cie Le Ministère De l’Amour, puis L'Autri-Chienne et Animitas pour la comédienne Daniela Molina et la Cie Panthéâtre. 
Pianiste de jazz féru d’improvisation libre, il part étudier au Conservatoire Royal De La Haye en 2007. Ce sera un voyage initiatique et pianistique décisif. Il étudie l'instrument  avec Jasper Soffers, le contrepoint avec Karst De Jong, et obtient un Master. 
Il créé le quartet Azure (2008-2012) qui joue dans de nombreux festivals en Hollande, ainsi qu’en Amérique latine.
Le pianiste est finaliste de YPF jazz compétition (2009) et demi-finaliste de Martial Solal Compétition (2010).
En 2006 il crée le boNObo-trio qui collabore avec la confrérie marocaine Aïssawa puis avec Médéric Collignon (album toGEther en 2012, label Neuklang). Ils sont finalistes du Tremplin Jazz à la Défense en 2012.
Il collabore par ailleurs avec Panthéâtre, une compagnie dirigée par Linda Wise et Enrique Pardo. Dans ce contexte international de création et d'études vocales et théâtrales, il enseigne l'improvisation et s'associe en tant que pianiste et compositeur à plusieurs productions. Il développe ses recherches autour d'une pratique de l’improvisation libre au piano utilisée comme moyen d’enseigner la performance vocale. 
En 2012, il devient le pianiste de Pierre Barouh, renouant avec son goût pour l’accompagnement à l'appel de ce grand Monsieur de la chanson. Il est co-directeur musical de la soirée des 50 ans de Saravah au Trianon en décembre 2016.
Il participe au Salon Idéal depuis 2015, concept imaginé par Arièle Butaux, où musiciens de tout bords se rencontrent pour fusionner, expérimenter librement sans frontières. Il collabore avec Thomas Savy, Guillaume de Chassy, Frédéric Vaysse-Knitter, Noëmi Waysfeld, le Quatuor Zaïde,…
En 2016, il rejoint Raphaël Imbert sur le projet "Music Is My Home". Ils partent jouer à NYC à l’occasion du French Quarter Jazz Festival en janvier 2017.
Il travaille depuis plusieurs années aux côtés de la chanteuse Marion Rampal, dans leur duo LosT ArT sOng, et dans le trio de cette dernière, avec Anne Paceo : Main Blue. Le disque éponyme, sorti en janvier 2017 chez e-motive records est salué par la critique.
https://www.pierrefrancoisblanchard.com
———————
Jean-Luc Di Fraya
batteur, percussionniste, chanteur
———
Après plusieurs années d’études classiques au conservatoire de Giacontino et de Marseille, Jean-Luc Di Fraya obtient en 1999 la médaille d’or du CNR (classe de Jazz). 
Véritable musicien « multicartes », passionné et avide de rencontres, il collabore à de nombreux projets (création d’une compagnie de spectacle de rue, Shaan, l’Odysée de la canebière...). Sa sensibilité, son perfectionnisme et sa curiosité font de lui un musicien très recherché. 
On le retrouve notamment aux côtés de Louis Winsberg, Michel Marre, Akosh S., Raphaël Imbert (Atsas Imbert Consort, Nine Spirit), Hervé Sellin et Carine Bonnefoy (création et enregistrement Radio-France avec le Métropole Orchestra, Hadouk Quartet
https://www.facebook.com/jeanluc.difraja
———————
Proposé par L’Église Haute-banon.culture au sein de l'exposition « L'entre »
https://www.facebook.com/events/2093554074265251/
———————
www.facebook.com/pages/banonculture/200568593331674
https://twitter.com/banon_culture
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
———
Information : OTI Haute-Provence Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://village-banon.fr
———
Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence
———————

Lu 507 fois
Plus dans cette catégorie :

Rechercher

Agenda

Comment trouvez-vous notre nouveau site internet ?

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !