Actualités

11 Mai 2017
banon.culture

Tant Que Li Siam - Concert « Vent’Alentour »

Horaires : 21h
Lieu : L'Église Haute

Marie Madeleine Martinet - voix et percussions
Damien Toumi - voix et percussions
Mario Leccia - voix et percussions
--------------
« Vent’Alentour » est un répertoire de chants polyphoniques en langue d’oc, créé par Tant Que Li Siam à partir de poèmes populaires mis en musique sur des compositions originales. Par la création de ce répertoire, l’idée est de remettre en lumières les textes d’auteurs tels que de Denis Cassan d’Avignon, Gilbert Jouvaud de Flassan, Louis Gerbaud de Bédoin et de faire découvrir ou redécouvrir au public un patrimoine littéraire occitan parfois oublié. 
Cependant pour ne pas être en rupture avec notre époque contemporaine, le trio travaille aussi à la valorisation des poètes occitans contemporains (Annette Cottin entre autres…)
Ce spectacle nous emmène à la rencontre d’un coin de pays entre ciel et terre. C’est une transhumance, un voyage où trois voix nomades se font l’écho de cette mémoire qui résonne aux flancs du géant de Provence, Le Mont Ventoux


--------------
À l’origine
Avec le goût de la langue occitane naît une curiosité pour la culture qu’elle témoigne : celle de l’identité d’une région, l’histoire d’un territoire. Petit à petit, germe le désir chez les chanteurs de s’intéresser à leur propre coin d’Occitanie, le Ventoux. Existe-il une tradition musicale autour de cette région ? Une mémoire poétique témoignant de la vie des hommes à flanc de montagne ?
C’est dans cette dynamique qu’ils se mettent en chemin et écument les pays du Ventoux à la rencontre de ses gens, de ses histoires, de ses combes et de ses murmures...
Sur leur route, des guides bienveillants, mémoires vives de la montagne, figures locales et régionales leur font découvrir l’existence d’un riche répertoire poétique alliant textes de « notoriété publique » ainsi que d’autres moins (re)connus mais tout aussi remarquables. En même temps que l’existence de ce « pichot trésor » ils réalisent la pertinence de leur démarche. Chacun des guides rencontrés manifeste un vif intérêt, une envie de collaborer à l’aventure qu’ils considèrent comme une approche originale et novatrice pour valoriser ce patrimoine en sommeil, et qui risque de disparaître avec ces derniers détenteurs.
La forme artistique de ce travail, spectacle de chant polyphonique en langue d’Oc, est inédite sur le territoire du Ventoux. Le désir des artistes est de porter un regard sur les cultures du monde méditerranéen - territoire de leurs influences musicales mais aussi de leurs origines - par le prisme d’une langue « exilée » sur sa propre terre.
Depuis deux ans, le trio propose un atelier de chants polyphoniques occitans ouvert à tous, premier lieu de mise en œuvre et d’expérimentation dans la réalisation d’un répertoire alliant tradition et modernité.
Cette démarche pose également la question de la mémoire liée à un territoire et du regard qu’on lui porte. A la croisée des chemins entre vitrine touristique et tentation d’un régionalisme replié sur lui-même, n’existe-t-il pas d’autres voies possibles pour les pays du Ventoux ?
--------------
Le Trio Tant Que Li Siam
Fondé en 2014 par Marie-Madeleine Martinet, Mario Leccia et Damien Toumi à l’occasion de la création du spectacle de chant polyphonique « Vent’Alentour », ce trio vocal entreprend une recherche sur le patrimoine culturel et linguistique de son environnement local, un pied sur les rives avignonnaises du Rhône, l’autre sur les flancs du Ventoux, le regard vers l’horizon occitan. Nourri par le travail que réalise des formations comme Gacha Empega ou Lò Cor de la Plana au sein de la Compagnie du Lamparo, mais également par plusieurs voyages et expériences artistiques en Méditerranée, Tant Que Li Siam propose une chanson nouvelle pour un patrimoine culturel local à la recherche d’un second souffle.
http://bandeakoustik.wixsite.com/musik/tant-que-li-sam
https://www.facebook.com/Tantquelisiam
Tant Que Li Siam est soutenu par la Cie Taxi-Pantaï
-------
Marie-Madeleine Martinet
Une première expérience de chant au sein d’une chorale de jeunes de la Quebrada (Bolivie, Chili, Argentine) « La Voz de los sin Voces ». Des expériences éclectiques en danse et en théâtre. Des voyages, du Moyen-Orient aux pays de l’Est, l’accordéon sous le bras. Tout éveille son désir de partager un mode d’expression sans frontière, une façon joyeuse d’aller à la rencontre des autres aux delà des langues et des cultures.
Depuis 2005, elle est accordéoniste et chanteuse au sein de la Bande à KoustiK. Elle compose et arrange un répertoire en langue d’oc’ pour l’ensemble vocal qu’elle dirige, ainsi que pour accompagner, seule ou en groupe, des pièces de théâtre ou des conteurs. 
Avec le Trio Tant Que Li Siam, elle plonge avec joie dans les sonorités de la langue occitane et prend plaisir à chanter un coin de terre qui regorge de particularités et d’histoires. Dans un monde qui tend souvent à l’uniformisation, les rencontres et le travail engagés pour le spectacle « Vent’Alentour » sont des bulles d’air, des respirations partagées, des élans polyphoniques.
-------
Damien Toumi
Damien découvre le chant à l’adolescence alors qu’il pratique la capoeira, art-martial afro-brésilien. Il développe ensuite son goût pour la musique et le travail d’acteur au sein d’un théâtre d’éducation populaire, le TRAC de Beaumes-de-Venise. 
Sa rencontre en 2005 avec le Collectif Subito Presto et le réseau euro-méditerranéen Voyage du Geste le décide à entreprendre un parcours artistique.
C’est à la même époque qu’il intègre le groupe de musique occitano-balkanique la Bande à Koustik, formation avec laquelle il continue de se produire. Il éveille son goût pour la langue et la culture occitane à l’écoute du Massilia Sound System ou de Moussu T e Lei Jovents, avant de s’intéresser de plus près au travail de musiciens comme Manu Théron ou Laurent Cavalié.
Chacun de ses voyages en Méditerranée est l’occasion de ramener dans ses bagages une langue nouvelle, qu’il se plaît à parler, raconter ou chanter. Du Liban au Portugal, en passant par la Turquie, la Bulgarie, l’Italie ou encore la Tunisie…
Passionné par le chant polyphonique dont il aime l’implication et l’énergie collective proposées, il décide de créer en 2014 le trio Tant Que Li Siam, avec Marie-Madeleine Martinet et Mario Leccia.
-------
Mario Leccia
Il débute dans la troupe de théâtre d’éducation populaire du TRAC comme comédien puis comme musicien et chanteur. C’est là qu’il fera la rencontre de Marie-Madeleine et de Damien avec lesquels il partagera le goût des musiques et chansons populaires provençales et occitanes que se plaît à leur faire découvrir Pierre Simiand et d’autres passionnés de culture provençale.
Il s’initie à plusieurs instruments de musiques dont l’accordéon diatonique auprès de Didier Pel et de François Heim et les percussions (Zarb, Daf…) auprès de Bijan Chemirani.
Son activité professionnelle est constituée par son implication dans La Bande à KoustiK comme accordéoniste et sa participation dans de nombreux spectacles du TRAC en tant que comédien, chanteur et musicien poly-instrumentiste.
--------------
Proposé par banon.culture au sein de l'exposition « La fabrique de l’imaginaire »
-------
Facebook / Twitter
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">
-------
Information : OTI Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www.village-banon.fr
-------
Soutien du Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence
-------

Lu 1044 fois
Plus dans cette catégorie :

Rechercher

Agenda

Comment trouvez-vous notre nouveau site internet ?

Nous contacter

Mairie de Banon
Place Charles Vial
04150 Banon
  mairiebanon-ahp@wanadoo.fr
  04.92.73.20.08

Lettre d'informations

Restez informés de l'actualité de notre village !